Rando au Chenaillet et découverte d’un ancien volcan sous-marin dans les Hautes-Alpes

Le Mont Chenaillet

Randonnée incontournable des Hautes alpes, alliant culture, histoire et géologie, le Mont Chenaillet culmine à 2650 mètres d’altitude, à cheval sur les communes de Cervières et de Montgenèvre età proximité de Briançon. Il est tout proche de la frontière italienne en direction du Col de l’Izoard et il faisait partie du système défensif de la ville de Briançon comme en témoignent les ouvrages militaires des Aîttes et les ruines en alpage.

Le Mont Chenaillet est tout d’abord une curiosité géologique car on y découvre des roches habituellement situées sous les fonds marins, comme le basalte, les Gabbros et des serpentinites, c’est donc un ancien volcan sous-marin !

Lors de la formation des Alpes, les couches profondes de la croute terrestre sont remontées pour former ce massif, comme en témoignent les coussins de lave (pillow lava), qui se sont formés lors du refroidissement de la lave au contact de l’eau. Cet ancien volcan sous-marin est en fait un trésor géologique en France.

Ce remarquable paysage se découvre par une magnifique randonnée en boucle de 10 kilomètres environ pour 800 mètres de dénivelé et 5h de marche sans les pauses.

Un fois arrivés au sommet, nous avons une vue panoramique, sur le Pic de Rochebrune, Le Chaberton, le Massif des Ecrins, Les Cerces et le Mont Thabor et sur les Alpes italienne que vous pouvez découvrir dans ce petit film avec les premières couleurs de l’automne. A noter qu’il y a un petit passage technique au début de la descente, mais qui ne pose aucun problème par temps sec.

Itinéraire en randonnée :

Je me rends au parking des Aîttes qui est situé quelques centaines de mètres après le mur des Aîttes, au-dessus de Cervières, dans la vallée des Fonds.

Et c’est tôt le matin que je débute cette randonnée sur un bon chemin en direction du lac de Sarailles, avec au début quelques passages en forêt et l’atmosphère est humide après la belle pluie d’hier. L’automne commence à se faire sentir avec les brumes des fonds de vallée et dans les couleurs du paysage.

Apres une heure de marche environ, j’arrive au lac de Sarailles dont la beauté incroyable me fait penser à la création du monde et je suis spectatrice de ce moment unique de l’éveil de la nature. Je profite de la solitude du lieu et me charge de l’énergie particulière de cette montagne.

Puis je reprends l’ascension et je contourne le lac par la droite afin de remonter vers d’anciens baraquements. En prenant de la hauteur, je découvre le panorama avec le col de l’Izoard et face à moi, le fort de la Lausette.

Puis plus haut, apparait le massif des Ecrins, avec en premier plan, le sommet du Gondrans et les remontées mécaniques de la station de ski de Montgenèvre.

C’est aussi ici que commence la partie intéressante du parcours géologique, avec les roches sédimentaires au début, puis au col sur ma gauche la serpentinite et je ne tarde pas à découvrir le Gabro, roche magmatique aux teintes vertes.

Plus haut je découvrirai le basalte sous forme de coussins de lave (roche très présente en Tasmanie) donnant un relief et des couleurs très particulières.

Ensuite le chemin se dirige vers la crête et serpente entre des trous et des coussins de laves pour atteindre le sommet avec ses 3 tables d’orientation.

Une donnant sur le versant de Montgenèvre avec le massif des Cerces, le Mont Thabor et le fort de l’Olive, le sommet du Chaberton.

Une l’Italie puis sur Le Pic de Rochebrune, le fort de la Lausette et le Queyras.

La dernière sur le fort de l’Infernet, le massif des Ecrins, Pelvoux, La barre des Ecrins, Les Agneaux, Le Gaspard et le massif de la Meije, mais aussi et les pistes de ski de Briançon, le fort du Janus au sommet de sa montagne rocailleuse. Voici le panorama complet depuis le sommet du Chenaillet.

Apres une pause contemplative et le survol d’un vautour, je continue la boucle en direction du collet vert et sur cette partie subsistent des barbelés et abris remémorant les combats de la seconde Guerre Mondiale et la frontière toute proche. Ces traces du passé disparaissent petit à petit nous faisant oublier toute notre histoire !

Je descends afin de rejoindre deux petits lacs en contrebas. Le premier est une petite mare bordée de ciboulette et de myrtilliers aux feuilles rouges de l’automne. Ensuite vient le plus grand, qui est le lac noir, magnifique mais l’arrivée de motos me font fuir…

La descente se poursuit vers les bergeries de Fraches qui sont en ruine et me laissant imaginer les traces de guerre plutôt que d’abandon…  La vue sur la vallée des Fonds est magnifique depuis ces hauteurs !

Je continue vers le hameau de La Chau avec sa Chapelle Saint-Jean-Baptiste et les grande maisons fermes, afin de retrouver le parking au bord de route.

En face, j’aperçois des blockhaus de l’Ouvrage enterré des Aîttes. Construit vers 1930, c’est un petit ouvrage d’infanterie faisant partie de la Ligne Maginot, afin de défendre l’accès de la vallée et il était couvert par les forts du Gondrans et du Janus. Et puis il y a aussi les vestiges de ce long mur, de 328 mètres, le mur des Aîttes construit à la fin du XIXe, il était percé de plus d’une centaine de meurtrières !

Voila, une boucle magnifique, un incontournable pour les amateurs et professionnels de géologie ou pour les curieux à la recherche de différents reliefs et panoramas.

Venez passer quelques jours dans le sud du département des Hautes-Alpes pour découvrir la région afin de visiter la ville de Briançon ou la forteresse de Mont Dauphin et découvrir la ville de Embrun. Ou en randonnées que ce soit pour le Pic Queyrel dans le Champsaur, le Pic de Rochebrune,le fort de la Lausette, le fort de l’Infernet ou pour le sommet du Pic du Morgon,  Le Serre du Mouton ou un Week end  autour du lac de Serre Ponçon.

Merci pour la lecture de mon blog ! Texte et photos ©COQ Catherine

Le Chenaillet sur le lac Sarailles

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s