Rando de Rochefort-en-Terre à Malansac par les ardoisières de Pluherlin

ardoisières - Pluherlin
Les landes de Lavaux, Rochefort en Terre

Randonnée autour de Rochefort en Terre :

Le village de Rochefort en Terre est situé dans le département du Morbihan, à l’Est de Vannes et entre Malansac et Questemberg. Le village est construit à flanc de colline avec au Nord les landes de Lavaux et des carrières de schiste, et au Sud l’étang du Moulin Neuf.

Je vous propose une randonnée d’environ 18 km pour 200 mètres de dénivelé, au départ de Rochefort en Terre, en passant par les crêtes des landes de Lavaux et les anciennes ardoisières de Pluherlin, puis par l’étang du Moulin neuf, avant de rejoindre Malansac. Cet itinéraire permet de découvrir l’histoire de la région tout en s’imprégnant de l’atmosphère de la Bretagne.

Itinéraire de la rando :

Ma journée débute avec la visite du magnifique village de Rochefort en Terre et de son château. Les premiers rayons de soleil, me transportent dans la magie des contes et des histoires de la Bretagne. Je prévois mon pic-nique sur place, il se compose d’une galette salée et d’un kouign-amann, idéal avant de partir sur le chemin.

Je descends la rue Saint Nicholas, en suivant le GR38, vers le bas du village côté Nord.

Les carrières d’ardoises de Pluherlin :

Puis le chemin monte vert les crêtes, en direction des anciennes carrières d’ardoises de Pluherlin et je continue vers la Gauche sur le haut du plateau des landes. Le chemin traverse le site des ardoisières dont les carrières étaient exploitées jusqu’au début du XXe siècle. Il est interdit de sortir du chemin, sur cette section du parcours, car il y a un risque de chute dans les restes des mines avec des puits verticaux et autres trous qui ne sont pas toujours visibles. Je marche sur ces plateaux, où le chemin alterne entre landes hérissées de dalles de schiste ponctuées de mousses et d’ajoncs en fleur et de petites forêts de chênes et de pins.

J’arrive sur les ruines d’un ancien moulin, et j’admire cette remarquable construction en pierre locale. Apres quelques kilomètres, je croise un petit calvaire qui marque le début du sentier traversant la forêt et plus loin un dolmen est protégé par un grand calvaire. Puis, je descends vers la route et je prends à Gauche pour rejoindre Coët Darly qui se compose de quelques fermes et de vaches dans les champs.

Pluherlin :

De là, je prends le chemin à gauche pour rejoindre Pluherlin et j’arrive directement face à la grande église de Saint Gentien. Le haut clocher, très élancé, fut reconstruit au XVIIe, puis au XIXe siècle. L’intérieur de l’église, de style gothique, est sobre est simple. En face, l’Auberge Saint Hernin, est l’une des meilleures adresses de France pour manger un plat de tripes ! Je continue en prenant le chemin de Bezy pour rejoindre l’étang du moulin neuf.

Ce tronçon du parcours est marqué avec de grandes ardoises décorées de peintures, représentant les oiseaux de passage dans la région, avec des cigognes, des flamants rose, des Hérons cendrés ou une grande aigrette et j’arrive à proximité de la fontaine des gaulois qui est elle aussi repérable avec son ardoise peinte.

L’étang du Moulin neuf :

Lorsque j’arrive à l’étang du Moulin neuf, après 9km de marche, je le contourne par la droite et profite pour y faire une pause casse-croute. Le lieu est paisible et j’aperçois les cormorans séchant leurs ailes au sommet des arbres, après une matinée de pêche.

Je repars en direction de Malansac, en traversant par la grande ferme aux cochons de la Ville aux Beuroux ! Cette partie du parcours emprunte quelques routes bitumées, ce qui est un peu long, mais je dois rejoindre Malansac où mon amie Sandrine m’attend.

Malansac :

J’arrive enfin à Malansac, avec un centre-ville charmant. Je découvre quelques beaux hôtels particuliers et les derniers hortensias bleus, encore en fleurs, à l’arrière de la mairie. En face, le calvaire Saint-Jacques marque cette étape sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Malansac était la propriété des seigneurs de Rochefort en Terre et les habitants de la citée, exploitaient eux aussi les sites d’ardoisières. De plus cette petite ville était réputée pour la production de poterie jusqu’au début du XXe siècle, et il y a eu jusqu’à 12 fours au XVIIIe siècle. Malansac était spécialisée dans la production de grandes pièces, comme les pannes qui avaient jusque 1 mètres de diamètre et servaient pour faire bouillir la lessive. Face au cimetière, un ancien four à pots fut reconstruit dans l’ancien quartier des potiers.

Je termine ma journée avec la visite de la grande Eglise de Notre-Dame, qui date du XVIIIe siècle et dont le sol intérieur est composé de quelques pierres tombales gravées et les vitraux modernes apportent une touche colorée à l’intérieur en cette fin de journée d’hiver.

Je retrouve mon amie Sandrine devant un chocolat chaud dans un café du bourg, me ramenant directement au XXIe siècle, après ce voyage dans le temps au sein des contrés de Bretagne.

Road trip de la Bretagne en Vendée :

Venez découvrir le charmant village de Rochefort en Terre, la ville fortifiée de Guérande, les chantiers navals de Saint Nazaire, Savenay et les marais de l’estuaire de la Loire, partir en road trip autour de l’Estuaire de la Loire et découvrir la région de Vendée avec les visites de Saint Gilles Croix de vie, le château de Noirmoutier ou ramasser des palourdes au passage du Gois.

Merci pour la lecture de mon blog ! Texte et photos ©COQ Catherine

Château - Rochefort en Terre
Le château de Rochefort en Terre

Un commentaire sur “Rando de Rochefort-en-Terre à Malansac par les ardoisières de Pluherlin

Les commentaires sont fermés.