Rando au sommet du Luberon, le Mourre Nègre, depuis Auribau en Provence

Auribeau au pied du Mourre Negre

La randonnée pour le Mourre Negre, sommet du Grand Luberon à 1125 mètres d’altitude, est un incontournable lorsque vous séjournez dans le département du Vaucluse et à proximité du parc naturel régional du Luberon. Ce sommet arrondi, qui est visible de toutes les vallées aux alentours et se remarque par la présence d’une grande Antenne. Il domine d’un côté la plaine du Calavon et la ville de Apt et de l’autre la vallée de la Durance, Aix en Provence avec et massif de la Sainte Victoire.

Le Grand Luberon offre de belles randonnées même si des pistes forestières traversent tout le massif et peuvent être pratiquées par les chasseurs et il peut aussi être inaccessible en période de sécheresse en cas de risque d’incendie. Je vous propose de découvrir ce massif, par le versant Nord, avec un départ du village d’Auribeau qui est à 9 kilomètres de Apt.

Voici une boucle de moins de 10 kilomètres, pour 650 mètres de dénivelé et qui permet de se balader dans le magnifique village d’Aribeau et de découvrir les ruines du site fortifié de Saint Pierre avec son église.

Itinéraire de la rando : Depuis le village de Auribeau à 586 mètres d’altitude qui est à 9km de Apt. Je me gare à l’entrée du village, que je traverse à pied, puis je longe le mur du cimetière et continue en longeant un champ de lavande et je prends la piste qui remonte ers le Mourre Nègre. Un second parking se trouve directement dans les champs au départ de la rando.

Le sentier s’élève doucement et traverse plusieurs combes et je remonte par la troisième, la combe des Trois Eves. La montée est boisée avec même des passages dans une forêt de mousse magnifique avec les couleurs d’automne.

J’atteins la crête sommitale à la Basse de Cabrières à 1027m, et je continue pour rejoindre le sommet entre des chasseurs qui participent à une battue. Il est impératif de randonner avec des vêtements de couleurs vives dans la région… le sommet du Grand Luberon est visible loin, avec sa grosse antenne.

Depuis sous le sommet, je peux admirer les sommets du Mont Ventoux, et plus au Nord le Parc National des Ecrins que j’ai parcouru en randonnée, avec le Pic de Bure dans le Dévoluy et le Vieux Chaillol, sommet du Champsaur. Côté Est et Sud, les nuages rendent l’horizon brumeux, mais je peux reconnaitre le massif de la Sainte Victoire ainsi que les Alpilles et la vallée de la Durance.

Je continue la traversée pour arriver dans la combe suivante et je prends la piste qui descend pour la bergerie de Jas de Brémond et le vallon de Roumi afin de descendre sur la Chapelle Saint Pierre à proximité de l’ancienne forteresse. C’était le premier lieu d’habitation au Moyen-Age lorsqu’il était nécessaire de se protéger derrière des fortifications.

Je continue la descente, par l’ancien chemin muletier en calade qui rejoint le village de Auribeau. Et je me balade dans les ruelles de cette petite commune de moins de 100 habitants.

Pour la petite histoire : le petit hameau fortifié de Saint pierre était situé sur les pistes antique de communication, entre la vallée de la Durance et la vallée du Calavon. Par la suite, Auribeau fut construit au XVIe siècle, lorsque la région devint plus calme et aujourd’hui c’est l’un des plus hauts villages du Luberon. Le vieux four du village est en rénovation et surtout encombré de bazar!

Cette randonnée vous permet de profiter de la ville de Apt ou de partir découvrir un autre site remarquable pour l’après-midi. Et après les hauteurs, je choisi de découvrir les entrailles du canyon de l’Oppedette !

N’hésitez pas à venir découvrir la région avec les villages de Saignon, Gordes, Roussillon, Ménerbes ou visiter Apt et randonner dans les environs, avec les Terres colorées autour de Viens, l’Arche du Portalas au petit Luberon, les échelles de l’Oppedette, les gorges de Veroncle, la boucle de l’Aigue Brun, le Colorado Provençal de Rustrel.

Merci pour la lecture de mon blog ! Texte et photos ©COQ Catherine

pluie sur les Alpilles