Entre Savoie et Hautes-Alpes, boucle de 5 lacs en randonnée dans les Cerces.

Lac des Cerces

À cheval entre les départements de La Savoie et des Hautes Alpes, Le Massif des Cerces s’étend aussi sur une partie du Piémont en Italie. Il se situe entre la Vanoise, Le Queyras et le Parc National des Ecrins et compte une vingtaine de sommets au-dessus de 3000 mètres, avec entre autres le Mont Thabor (3207 mètres), le grand Galibier (3228m), mais aussi le sommet du Chaberton 3131 mètres.

Je vous présente une magnifique randonnée en boucle de 20 kilomètres, pour 1150 mètres de dénivelé et 7h30 de marche, à la découverte de 5 lacs au-dessus de 2000 mètres d’altitude, au pied de la Pointe des cerces.

Panorama sur le lac des Cerces

Le départ se fait depuis Plan Lachat (1971 mètres) en contre-bas de la route du Col du Galibier en direction de La Savoie. Remonter à pied, jusqu’au hameau des Mottets (2140m) sur une piste empierrée, et c’est là que le sentier débute en direction du col de la Ponsonnière (2613m). Il est tôt et je profite de l’ombre et de la fraicheur matinale pour arriver au col et je ne croise personne !

Une légère descente me permet de découvrir le lac de la Ponsonnière (2565m). Après 2h de marche, et je m’émerveille sur les reflets du lac des sommets alentours : Les agneaux et le Grand Pic du Galibier avec ses roches colorées. Suivre le lien pour découvrir la beauté de ce paysage avec les lumières de septembre !

lac de la Ponsonnière

 Puis je reviens sur mes pas pour repasser le col de la Ponsonniere et je profite du paysage sur  les arrêtes de la Bruyère et le Grand lac face au massif des Ecrins ! Ce col est un camaïeu de roches violettes, vertes, grises, rouges, blanches complétées par divers lichens colorés eux-aussi… tout le massif des Cerces sur quelques mètres carrés ! Sur la descente je découvre quelques champignons sous le Pic des Cerces et je ne résiste pas à faire une cueillette pour mon diner.

J’arrive alors au le lac des Cerces (2410m) afin de boire mon café et de profiter de la vue sur le lac qui est encore plus belle à mesure que j’en fait le tour ! Le panorama s’offre à moi avec tour à tour, Le Grand Pic du Galibier, Les Aiguilles d’Arves, Les Oreilles de chat et le Grand Pic des Cerces, chaque montagne offre sa magie  sur le lac des Cerces qui est absolument magnifique en cette saison !

C’est le moment de reprendre de l’altitude pour me rendre au col des Cerces (2574m) où je retrouve la piste militaire empierrée coté Savoie…. Lors de la montée pour ce petit col, j’ai la chance d’admirer l’envol du Gypaète, venu chercher un os à avaler. La courte descente m’offre des vues sur le massif des Aiguilles d’Arves avec au pied le Lac du Grand Bon et plus bas j’arrive sur le lac Rond (2455m) avec plus de 2000 brebis pâturant tout autour.

Je longe le lac Rond par sa droite pour rejoindre le seuil des Rochilles (2459m) où était située l’ancienne frontière entre la Savoie et le Royaume de France. Celle-ci était matérialisée par une borne Sarde datant du XVIIIe siècle, avec une face gravée d’une croix de Savoie pour Les Etats Sardes et une face avec une fleur de lys pour le Royaume de France. Elle porte le numéro 92. Aujourd’hui toujours située entre la Savoie et la commune de Névache dans les Hautes-Alpes, elle est dominée par le petit ouvrage d’Infanterie des Rochilles, ancien fort enterré faisant partie de la ligne Maginot, avec de nombreuses galeries creusées dans la roche, il interdisait l’accès au col des Rochilles, entre les vallées de la Maurienne et de la Clarée.

Puis je descends faire une pause déjeuner au bord du lac de la Clarée (2433), qui est la source de la rivière du même nom. Ce denier lac est le plus petit de la journée, mais le second dans les Hautes Alpes !

C’est le moment de repartir vers le carrefour des trois lacs et le long du lac Rond, je découvre les vestiges d’une exploitation minière puis plus haut je retrouve le troupeau de brebis sur la piste empierrée. J’arrive enfin au Lac du Grand Ban (2470m), dont le niveau est assez bas, et laisse apparaitre ses plages caillouteuses !

C’est enfin le passage du dernier col, le col des Rochilles (2496m) et je débute la descente tout d’abord par le camp militaire des Rochilles (2412m) qui accueille La légion étrangère en manœuvres et qui est dominé par les impressionnantes falaises du Pic de l’Aigle.

Je continue la descente sur la sente coupant les lacets de la piste, réservée aux véhicules de l’armée, afin rejoindre les chalets des Mottets et Plan Lachat. C’est un magnifique beau tour à réaliser aux belles lumières du printemps et de l’automne, avec de magnifiques paysages sur un chemin chargé d’histoire et j’imagine qu’il doit y avoir beaucoup de monde en balade l’été.

Venez passer quelques jours dans le sud du département des Hautes-Alpes pour découvrir la région afin de visiter la ville de Briançon ou en randonnées pour le tour des arrêtes de la Bruyère, les sources de la Romanche, le GR54 dans le Parc National des Ecrins, le tour de Combeynot ou le Pic de Rochebrune, le fort de l’Infernet mais aussi pour passer un Week end  autour du lac de Serre Ponçon.

Merci pour la lecture de mon blog ! Texte et photos ©COQ Catherine

Lac des Cerces

3 commentaires sur “Entre Savoie et Hautes-Alpes, boucle de 5 lacs en randonnée dans les Cerces.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s