Rando au lac sainte Anne et au poste optique et la Tête de Girardin à 2876m, dans le Parc Régional du Queyras

Poste optique de Girardin – Queyras

La Tête de Girardin domine la vallée de Ceillac dans le Queyras et sa ligne de crête est la frontière entre le département des Hautes-Alpes et celui des Alpes de Hautes Provence. Sommet, accessible par une longue et belle randonnée, il permet de découvrir une construction atypique avec le poste optique télégraphique et nous offre un panorama complet sur la région, de l‘Italie, au Mont Viso et aux vallées de la haute Ubaye, du Parc National des Ecrins jusqu’au Mont Blanc lointain.

Je vous propose une randonnée variée et de toute beauté qui émerveille par la variété des paysages et la magnifique lumière du Queyras.

J’ai choisi l’itinéraire par le versant Queyrassien et le village de Ceillac, en passant par le lac miroir et le lac Sainte Anne. Cette rando fait environ 19 kilomètres pour 1350 mètres de dénivelé, avec sur le haut, quelques passages qui peuvent paraitre aériens.

Itinéraire de la rando : Le départ se fait depuis le parking de la station de ski de Ceillac à 1675 mètres d’altitude. Je prends le GR 5, en direction du lac miroir, par le chemin qui longe la cascade de la pisse, pour ensuite arriver au lac miroir, comme décrit sur cet article de blog.

Du lac du miroir (2215 mètres d’altitude), je continue en direction du lac Sainte Anne en passant en partie par les pistes de ski où je dérange un Tetra lyre. Apres 50 minutes de montée, j’arrive au Lac Sainte Anne, à 2415 mètres d’altitude, dominé par la petite chapelle sainte Anne. Dès le XVIIe siècle, cette chapelle est mentionnée sous le nom de « La doux », soit la source. Une procession a lieu tous les ans, le 26 juillet, afin de conjurer la sècheresse et d’appeler la pluie !

Je mange mon pic-nic à l’abris de la chapelle et décide de continuer à monter pour le col Girardin qui est 200 mètres plus haut. Je m’élevé dans cette vallée glaciaire désertique en direction du col et de ce qui me parait être le sommet de Girardin sur la Gauche. Le dernier raidillon pour le col est à l’ombre, la terre est gelée et je fais attention de ne pas glisser.

Une fois au col Girardin à 2699 mètres d’altitude, je poursuis par le chemin d’arrête sur ma gauche et quelle n’est pas ma surprise de découvrir la petite maison de l’ancien observatoire militaire, située à 2856 mètres d’attitude et de découvrir que le véritable sommet est encore plus loin. Des randonneurs se restaurent dans ce magnifique abri et partent sans même fermer la porte, ce qui est indispensable pour préserver cette construction de l’hiver et des intempéries, sachant que la neige est annoncée pour le jour suivant.

Voici l’histoire de ce petit poste d’observatoire, le poste optique Girardin situé sur la Tête de Favière à 2866 mètres (qui est l’antécime de la Tête Girardin). Il fut élevé à la fin du XIXe siècle afin de transmettre et recevoir des messages, en morse, via des faisceaux lumineux. Il était au cœur d’un réseaux d’autres postes telegraphiques, s’étendant de Nice jusqu’au lac Leman pour que l’armée française puisse surveiller les frontières avec l’Italie.

Après une pause aux tables d’orientation et 10 minutes de marche, j’arrive au véritable sommet, la Tête de Girardin à 2876 mètres d‘altitude. Le vent est puissant, mais le panorama est superbe et vous pouvez découvrir la vue depuis le sommet de la Tête de Girardin, en cliquant sur ce lien.

Le retour se fait par le même chemin qu’à l’aller, puis à partir du lac Sainte Anne, je descends directement dans la vallée pour le ravin des séchiors et le parking de Chaurionde à 1967 mètres d’altitude, d’où il reste encore presque 4 kilomètres jusqu’à ma voiture, mais un gentil promeneur me permit de raccourcir cette dernière étape.

Venez passer quelques jours dans le sud du département des Hautes-Alpes pour découvrir la région afin de visiter le Queyras, avec les villages de Molines et Ceillac, château Queyras, la forteresse de Mont Dauphin et découvrir la ville de Embrun. Ou en randonnées que ce soit pour le pain de sucre, le Pic de Rochebrune, le lac du soulier ou pour le sommet du Pic du Morgon, et pour finir avec un Week end  autour du lac de Serre Ponçon.

Merci pour la lecture de mon blog ! Texte et photos ©COQ Catherine

Lac Sainte Anne

2 commentaires sur “Rando au lac sainte Anne et au poste optique et la Tête de Girardin à 2876m, dans le Parc Régional du Queyras

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s