Lever de soleil sur le Pont du Gard

pont du Gard
Le Pont du Gard

Road Trip pour le Pont du Gard :

Situé dans le département du Gard en région Occitanie, Le Pont du Gard est l’un des plus spectaculaires monument romain de France. Partie la plus exceptionnelle de l’Aqueduc qui conduisait l’eau d’Uzès à Nîmes, il permettait de franchir le Gardon, afin de compléter l’alimentation en eau de la citée de Nîmes, pour ses thermes, bains, jardins et fontaines.

Construit au Ier siècle, à l’aide de grands blocs de calcaire extraits dans les environs, il atteint 48 mètres de haut, pour plus de 275 mètres de long sur sa partie haute et sur trois niveaux. La totalité de l’aqueduc fait plus de 52km de long et c’est une construction remarquable, car il y a seulement 12 mètres de dénivelé entre le départ et l’arrivée, tout en traversant un terrain très accidenté.

Toutes les arches du Pont du Gard
le pont du Gard et le Gardon

Classé au patrimoine Mondial de l’UNESCO, ce monument est accessible à pied, seulement, depuis les années 2000, afin de protéger le site et de limiter l’afflux touristique car c’est le monument français le plus visité.

Je choisi de partir tôt le matin, depuis le parking au pont de Remoulins en rive Droite, afin de découvrir ce site tant réputé, et c’est ce qui me permet de profiter du calme des lieux et de la belle lumière chaude tout en buvant un petit café sur les bords de la rivière.

L’Histoire du Pont du Gard en quelques mots :

Construit au Ier siècle après JC, son architecture exceptionnelle a permis de le conserver car il fut régulièrement restauré au cours de l’histoire et il est toujours utilisé pour traverser la rivière, même si sa fonction première était de permettre à l’eau de traverser le Gardon par un canal sur le haut de l’aqueduc.

A partir du VIe siècle, l’aqueduc fut abandonné lors des grandes invasions et servit alors de carrière de pierre. Au Moyen Age, l’ouvrage fut modifié afin de permettre aux charrues de l’emprunter ; et la partie aqueduc n’étant plus utile, l’ensemble subit des dégradations et les pierres furent récupérées et réutilisées. Depuis le XVIe siècle et avec La Renaissance, la prise de conscience de la protection de ce pont Romain, permit de le restaurer régulièrement jusqu’aujourd’hui.

Visite et balade pour le Pont du Gard :

Je décide de suivre la rivière pour accéder au site, et l’apparition du pont sur l’horizon est impressionnante sous les rayons dorés du soleil. Je me rapproche tout en longeant la rivière pour admirer son reflet sur l’eau.

J’emprunte le pont et je découvre de nombreuses gravures qui ont été réalisées soit lors de son édification afin d’assembler les blocs et diverses marques laissées par les bâtisseurs de différentes époques, mais aussi des symboles pour le protéger des influences maléfiques. Les pierres saillantes servaient à soutenir des échafaudages lors de la construction.

 J’entends les premiers groupes de touristes qui arrivent au loin et je me décide à monter les escaliers sur le côté, afin de prendre de la hauteur pour l’admirer et je découvre alors les restes du canal où circulait l’eau, avec un tunnel que je longe pour découvrir un aqueduc plus petit. Je continue sur ce chemin qui me permet de réaliser une boucle et de revenir au parking du départ.

En partant tôt le matin, j’ai réussi à visiter ce site au calme et à profiter du calme et de la beauté du lieu. Un incontournable qui se découvre lors d’une halte sur la route pour le sud.

Road Trip en Camargue :

Et n’hésitez pas à venir découvrir la région avec la ville de Aigues-MortesLe Grau du Roi et une balade autour de Fonquevaux et visiter l’Abbaye de Saint Gilles,  la Réserve ornithologique du Pont de Gau et les Saintes Maries de la Mer et découvrir la ville de Sète ou le cirque de Navacelles et la vielle cite de Saint Guilhem-le Désert.

Merci pour la lecture de mon blog ! Texte et photos ©COQ Catherine