Balade en Camargue et visite de l’Abbaye de Saint Gilles

Les marais de Camargue

Cette journée est consacrée à la découverte, à pied, des paysages naturels de la petite Camargue située dans le département du Gard, en Occitanie. Je vous propose une boucle d’environ 13 kilomètres, soit 4h de marche sans les pauses, à la découverte des canaux, marais, et vignobles de cette région. Cette randonnée débute en longeant une portion du canal du Rhône à Sète, puis par la traversée d’une zone marécageuse et enfin en suivant le canal Philippe Lamour sur une portion du chemin de Saint Jacques de Compostelle. Je complète cette journée par la visite de la réserve naturelle de Scamandre, avant de me rendre à l’Abbaye de Saint Gilles classée à l’UNESCO en fin d’après-midi.

Cette balade est un peu longue et je la déconseille par temps chaud et ensoleillé.

Ce matin, ma première pause sera dans la réserve naturelle de Scamandre qui abrite de nombreux oiseaux, des cistudes et quelques reptiles sur 146 hectares. Cette réserve naturelle borde le lac de Scamandre et on y retrouve les zones typiques de la région avec des prairies, des marais et de nombreuses roselières ainsi que des prés salés (ou sansouïre avec pour végétation des Saladelles, des salicornes et du plantain d’eau). Une partie du sentier, sur des pilotis de bois, nous permet de rejoindre un abri d’observation et d’être au cœur du marais.

Le flamant rose, symbole de la Camargue

Je peux observer de nombreux flamants roses avec les yeux jaunes et des jeunes dont le plumage est encore grisonnant, plus loin, d’autres prennent leur envol. Je continue le sentier découverte sur une digue et je dérange des aigrettes garzettes et quelques oiseaux dans les roselières, puis j’aperçois une libellule qui dévore une autre plus petite. Plus loin, un rapace me survole silencieusement, je suis en immersion complète dans cet environnement … propice à la méditation.

marais de Camargue

Après cette première pause d’observation et de détente, je reprends ma voiture sur quelques kilomètres pour rejoindre Franquevaux où débute la randonnée. Au centre du village, on peut découvrir les anciens bâtiments de l’Abbaye Cistercienne datant de 1140 et qui était alors sur le passage des Chemins de pèlerinage de Saint Jacque de Compostelle.

Cette balade débute le long du canal de Rhône à Sète en traversant une Manade avec son petit manège lui aussi sur la thématique des chevaux. Je commence en longeant ce canal sur quelques kilomètres, avant de rejoindre le chemin des poissonniers avec d’un côté une zone de marais et de l’autre des champs pour l’élevage de chevaux blancs ou de taureaux noirs. La balade se poursuit pour rejoindre le Chemin de Saint Jacques de Compostelle et je traverse plusieurs tunnels au milieu des roseaux…

Je continue au travers des vignes, où je fais le plein de sucre avec les dernières grappes de raisin qui n’ont pas été vendangées. Puis, je rejoints le canal Philippe Lamour, pour le longer sur quelques kilomètres au travers des vignobles réputés de la région, et rejoindre mon point de départ, le village de Franquevaux.

Une fois la rando terminée, je pars en direction de Saint Gilles pour découvrir cette fameuse Abbaye Romane, du XIIe siècle et classée à l’UNESCO. C’est une étape incontournable sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle depuis quelques siècles et nous l’avons tous étudiée en cours d’histoire de l’Art. Sa façade, telle un arc de triomphe, se compose de 3 portails avec une vierge à l’enfant au portail Nord, la crucifixion du Christ en Sud et un Christ en majesté sur le portail central.

Au Moyen-Age, les départs et retours des croisades pour Jérusalem ont considérablement enrichi cette région, ce qui a permis à cette cité de devenir le quatrième plus grand lieu de pèlerinage de la chrétienté, après Rome, Jérusalem et Saint Jacques de Compostelle. La structure du centre-ville est moyenâgeuse et les maisons s’enroulent autour de l’Abbaye pour la protéger et en déambulant dans les rues, je suis toujours revenue sur mes pas !

Cette journée permet une immersion complète dans les paysages de Camargue aussi bien paysager que architecturaux et pour finir la journée, un coucher de soleil sur les plages de Port Camargue s’impose !

sunset sur la plage de port Camargue

N’hésitez pas à passer quelques jours en Camargue, pour découvrir Le Grau du Roi et Port Camargue, ou d’autre balades avec Le Parc Ornithologique de Pont de Gau et Saintes Maries de la Mer ou à Aigues Mortes avec Port Camargue et l’Espiguette et de profiter des grandes étendues de sables blancs ou le long des marais et merci pour la lecture de mon blog !

Texte et photos ©COQ Catherine

Le Grau du Roi

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s