Cirque de Navacelles – rando dans les Gorges de la vis classée à l’UNESCO

Panorama sur le cirque de Navacelles

Ce paysage unique au cœur des gorges de la Vis, est situé dans le département de l’Hérault au carrefour des villes de Ganges, Le vigan, et Lodève, à 1h30 au Nord de Montpellier et au sud des grandes causses et des Cévennes. Le village était déjà mentionné dès le XIe siècle, par les moines de Saint Guilhem du Désert, sous le nom de « Novo cella », et le site fut inscrit sur la liste de l’UNESCO au titre de paysage culturel et de l’agropastoralisme méditerranéen depuis juin 2011.

L’érosion de la rivière Vis a formé ces magnifiques gorges sur plus de 300 mètres de profond au travers d’un grand plateau calcaire kartsique avec d’un côté le Causse de Blandas au Nord et de l’autre le Causse du Larzac. La résurgence est juste à quelques kilomètres en amont entre les villages de Navacelles et de Vissec, au lieu-dit de la Foux où l’eau jaillit après avoir parcouru plus de 20 jours sous terre depuis le Sud des Cévennes. La rivière s’assèche très occasionnellement et peut aussi inonder tous les lits secs comme à Vissec ou autour de Navacelles.

La beauté du site de Navacelles est due au travail de l’homme qui détourna l’eau du méandre afin de cultiver son bassin, il y a environ 6000 ans. Ce recoupement de méandre se retrouve aussi au niveau du village de Vissec, même si l’eau y est plus rarement présente.

Ce canyon, avec ses hautes falaises est un lieu idéal pour la nidification de nombreuses espèces de rapaces et d’oiseaux, il est resté très sauvage car et une grande partie du bassin de la rivière n’est accessible qu’à pied.

gorges de la Vis

C’est donc en randonnée que je vous propose de découvrir ce site spectaculaire, en remontant la Vis jusqu’à sa source et les moulins de la Foux, soit environ 15 kilomètres pour 550 mètres de dénivelé.

Le départ se fait depuis le belvédère de Blandas, et n’oubliez pas de vous arrêter aux sites de Dolmen situé au bord de la route.

Sur ces hauteurs, vous retrouverez 3 belvédères pour faire quelques photos, puis le chemin s’élève sur le Causse de Blandas, avant de redescendre par un pierrier délicat directement dans les Gorges, donnant de magnifiques points de vue sur le cirque. En chemin, je croise de spectaculaires cèdres, qui survivent dans ces zones assez arides. Puis je rejoints l’ancienne piste empierrée qui devait être le principal axe de circulation pour le village avant la construction de la nouvelle route. Cette piste est magnifique, avec une calade au sol, des longues marches régulières et un muret sur le côté.

Ancienne piste descendant au village

Avant d’arriver au village, je prends le chemin de Gauche pour longer le canyon à mi-hauteur, et je découvre quelques constructions de pierres sèches qui permettent de stocker des eaux de pluie au milieu d’anciennes terrasses cultivées.

Après quelques petites montées, je retrouve la piste principale qui descend aux anciens moulins de la Foux. C’étaient des moulins verticaux typique du sud de la France, situés directement sur la résurgence de la rivière Vis. Des le Xe siècles, des moulins furent élevés successivement sur ce site, car la nécessité de moudre le blé pour en faire du pain était primordiale car c’était l’aliment de base jusque-là moitié du XXe siècle.

Le chemin du retour longe directement la rivière et je trouve les premières fleurs du printemps, avec des hellébores, des anémones hépatiques, des perces neige, et un genet dans les rocailles. Le canyon est profond et je suis vite à l’ombre !

En arrivant au village, je continue ma balade découverte au milieu des ces anciennes ruelles, avec de grandes carlines sur les portes, les fleurs météo qui se referment par mauvais temps.

Puis c’est le moment de la remontée au belvédère, avec le coucher du soleil.

Fleur de Carline sur une porte!

Après cette magnifique marche, je vous invite à découvrir d’autres randonnées avec le tour du Pic Saint Loup, le sommet du Pic Saint Loup ou un peu plus au Nord le Ravin des Arcs, Saint Jean de Bueges et le massif de la Seranne, le sommet d’Anjeau, Le village de Saint André de Majencoules au pied des Cevennes, Saint Guilhem le Désert plus à l’Ouest ou Ranc de Banes et le village de Sumène.

Texte et photos © COQ Catherine

6 commentaires sur “Cirque de Navacelles – rando dans les Gorges de la vis classée à l’UNESCO

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s