Le Ravin des Arcs – Découverte des gorges de Lamalou et de ses arches naturelles aux Nord de Montpellier.

Arche du Ravin d’Arc

Située à 30 minutes au Nord de Montpellier, la petite rivière de Lamalou a creusé un petit canyon sur quelques kilomètres de long et d’une profondeur de 150 à 200 mètres. Au cœur d’un massif calcaire de type karstique, ces gorges se sont creusées sous l’érosion de l’eau de pluie et ce cours d’eau le plus souvent souterrain et ne s’écoule en surface qu’en période d’hiver ou lors de grandes pluies.

Je vous propose une petite balade nous permettant d’admirer au loin le Pic saint Loup, à nos pied un cours d’eau au couleur turquoise dans des gorges sculptées avec sa très célèbre arche creusée dans le calcaire et des marmites de géant et de découvrir la garrigue ainsi que des zones humides classées Natura 2000, le tout sur une toute petite surface.

Cette boucle de 4 kilomètres, pour 250 mètres de dénivelé, se parcoure en 1h30 sans les pauses et n’est pas praticable par temps de grosses pluies ou lors de grandes crues.

Le départ est situé sur un parking à 2 kilomètres au Nord de Saint Martin de Londres et au niveau du pont de Masclac. Le chemin est bien marqué en jaune et nous mène vers de belles zones humides où viennent s’abreuver les vaches des environs. Prendre le chemin de gauche qui s’élève dans la garrigue et nous donne, par la suite, de belles perspectives sur le canyon. On rejoint alors, une vieille piste empierrée qui descend par de beaux lacets, dans le canyon et arrive directement au niveau de la fameuse Arche. Il y a beaucoup de monde en ce beau dimanche, mais presque tous font demi-tour une fois arrivés à l’arche, n’osant pas ni traverser la rivière, ni continuer par une remontée délicate.

Je continue donc seule dans le calme et la beauté des lieux, profitant des lumières de fin de journée, se reflétant dans les eaux très calmes de Lamalou. Puis je traverse de rochers en rochers, sans même me déchausser, pour arriver au canyon proprement dit avec de magnifiques marmites de géants. Par la suite, le canyon ne se pratique qu’avec un équipement en canyoning comprenant combinaisons, harnais et cordes.

La remontée en forêt, est un peu raide mais courte. En chemin, le mois de février me permet de profiter des premières floraisons de l’année avec des Hellébores et des cornouillers en fleurs.

La balade se termine avec une dernière descente en pente douce face au Pic Saint Loup sur un terrain rocailleux, et pour rejoindre la douceur des zones humides reflétant les squelettes des arbres sans feuille à cette saison.

Après ce premier entrainement sur cette marche, je vous invite à découvrir la traversée du Pic Saint Loup, le Tour du Pic Saint Loup ou un peu plus au Nord, Saint Jean de Bueges et le massif de la Seranne, le cirque de Navacelles ou Ranc de Banes et le village de Sumène.

Zone humide classée natura 2000

Texte et photos © COQ Catherine

Pic Saint Loup

4 commentaires sur “Le Ravin des Arcs – Découverte des gorges de Lamalou et de ses arches naturelles aux Nord de Montpellier.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s