Alpes Randonnées dans les Alpes

En rando pour le lac de Lignin

le du lac de Lignin et son reflet
Difficulté⭐⭐⭐
Mon avis     ⭐⭐⭐⭐⭐

Aujourd’hui, je vous guide pour sur le chemin du lac de Lignin, une superbe randonnée qui évolue entre forêts de mélèzes, alpages, vastes hauts plateaux, lacs, vasques et cascades dont la plus connue est la cascade de la Lance à Colmar-les-Alpes.

Le lac de Lignin est l’une des sources de la cascade de la Lance à Colmar, Alpes du Sud

Le lac de Lignin est situé dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. A cheval entre les vallées du Var et du Verdon, les eaux des différents lacs s’infiltrent vers les deux vallées et alimentent aussi bien le Var que la fameuse cascade de la Lance.

Dominés par le sommet du Grand Cover, ces lacs d’origine glaciaire, ne sont pas tous permanents et les plus petits s’assèchent durant l’été laissant places à des zones, plus ou moins humides, classées Site Natura 2000.

Cette boucle à pied, est variée avec des paysages grandioses et sauvages, surtout en octobre car les moutons sont déjà repartis pour la Côte-D’Azur, nous laissant seuls dans cette région semi-désertique. Le but de cette marche n’est pas un sommet, mais la beauté des lacs, cascades et l’immensité des paysages.

L’étendue des hauts plateaux des lacs de Lignin, est propice aux rêves de grands espaces et je m’imagine être sur les vastes plateaux des Balkans ou en Mongolie !

Kat

Difficulté de la randonnée pour le lac de  lignin :

Ce circuit n’est pas difficile, mais il est assez long avec 17 kilomètres pour 660 mètres de dénivelé et environ 7h de marche. Je pense qu’en plein été il faut faire attention aux chiens de troupeaux et vous pouvez vous renseigner directement à l’Office du tourisme de Colmar.

De plus pour l’accès au parking du Pont de la Serre, il y a quelques kilomètres de conduite sur piste avec de belles ornières sur certains passages, il est donc recommandé d’avoir un véhicule haut.

Itinéraire de la rando en boucle pour le lac de Lignin :

En voiture, vers le Sud de Colmar, je prends la route de Gauche qui se transforme rapidement en piste et je roule environ 45 minutes afin d’atteindre le parking.

Départ du parking du Pont de la Serre à 1633 mètres d’altitude par le vallon de Mouriès :

Pour cette journée, plusieurs variantes sont possibles et je choisis de monter par Mouriès et de descendre par Bressange. Et comme à mon habitude, je pars à pied au petit jour sur la piste en restant rive Gauche.

Panorama sur la vallée de la Lance sous le lac de Lignin
vallée de la Lance sous le lac de Lignin

Le Pont de la Lance 1682 mètres :

Lorsque la piste traverse la lance, je continue toujours rive gauche et rapidement la piste se transforme en sentier qui est marqué en jaune. Je longe la rivière de la Lance qui est sombre à cette heure matinale. Le plat laisse place à un ressaut et je découvre une première cascade.

La Vasque de la Lance 1740 mètres :

Je continue la montée dans la forêt et je fais quelques petits détours pour avoir les vues sur les différentes cascades de la Lance dans ce verrou glaciaire. Puis le chemin prend de l’altitude avec des petits lacets sous les mélèzes et j’atteins un nouveau un point de vue sur une succession de cascades. Et la montée se poursuit afin de rejoindre le début du plateau et des alpages.

Le sentier sort alors de la forêt et j’aperçois une bergerie sur l’autre versant et les sommets rocailleux, du vallon glaciaire, apparaissent, encore un effort et j’arrive aux cabanes.

Les bergeries de Mouriés à 2000 mètres :

Il fait froid et par endroit l’herbe est encore gelée, mais le soleil commence à caresser doucement les mélèzes au-dessus de moi, ils rayonnent d’une lumière dorée. Au loin, j’aperçois le sommet de la Grande Séolane, un sommet que je gravirai quelques jours plus tard !

Les Hauts Plateaux de la vallée glaciaire du lac de Lignin :

J’arrive enfin sur le grand plateau, le regard porte loin et me plonge dans l’immensité si vaste et si sauvage de cette vallée. Je pense alors aux hauts plateaux de Bosnie et j’ai le sentiment d’arriver au village de Lukomir.

Les blocs et les sommets aux alentours sont les seuls repères dans cette immensité et ils me donnent des objectifs à atteindre. Puis à droite des robines laissent écouler un cours d’eau et plus haut la roche affleure au sol, rabotée par le passage des glaciers.

Les pelouses alpines alternent avec des zones complètement arides et minérales, pour enfin entrevoir les eaux du lac.

Le lac des Lignin 2280 mètres :

Je suis venue voire son reflet et il est au rendez-vous pour mes photos ! Quelle ambiance magnifique, je suis seule à contempler ce paysage spectaculaire. De l’autre côté, une cabane de pierre doit accueillir un berger en saison, elle est directement au bord de l’eau.

Panorama sur le du lac de Lignin et son reflet
le grand lac

C’est tout simplement magnifique. Je pense avoir trouver l’esprit du lac qui apparait sur mes photographies, il me regarde et me transmet le bien-être de ce lieu.

Le miroir est parfait et j’admire le reflet d’une succession de sommets rocailleux et arides des Alpes du Sud et du Parc National du Mercantour. C’est tout simplement superbe !

En route pour la descente par Bressange depuis le lac de Lignin :

Me voilà repartie dans cette immensité, je marche en direction de l’autre versant de la Lance par Bressange.

Assez rapidement, j’arrive à un verrou glaciaire et telle une zone d’effondrement, la vallée de la Lance se forme 100 mètres plus bas, large et boisée de mélèzes. Le sentier descend en lacet pour rejoindre la rivière et je continue ma marche entre forêts de mélèzes et pâturages.

Apres quelques kilomètres dans ce vallon doux et arboré, un second verrou glaciaire créait une nouvelle rupture de pente puis le chemin est en forêt, croisant quelques maisons et cabanes d’alpages. Le sentier se transforme alors en piste qui descend entre les fermes d’alpages afin de rejoindre le fond du vallon, la Lance et le pont.

Le versant Nord est couvert d’une épaisse couche de mousse alors que de l’autre côté, la Lance forme de magnifiques vasques au soleil. L’eau est transparente je vois les poissons… je ne résiste pas à l’appel de l’eau et plouf, me voilà dans cette vasque glaciale et paradisiaque !

Je retrouve le parking et ma voiture pour rejoindre la vallée et Colmar et je pars à la découverte de la cascade de la Lance, alimentée par le lac de Lignin.

La cascade de la Lance de Colmar :

Depuis le parking central, je pars à pied pour la fameuse cascade de la Lance, qui est la dernière de la série avant que cette rivière ne rejoigne le Verdon. Apres 15mn de marche j’arrive dans une gorge très encaissée et qui prend que peu de soleil en octobre. Une passerelle permet de contempler la belle cascade de la Lance.

Road trip et randonnées dans les Alpes de Hautes Provence et en Provence :

Venez passer quelques jours dans la région du Haut Verdon et du val d’Allos, afin de randonner pour l’incontournable lac d’Allos, puis monter au sommet du Mont Pelat et découvrir les fameuses gorges de Saint-Pierre, le lac de la petite Cayolle ou le sommet de la Grande Séolane, mais aussi découvrir la charmante petite ville fortifiée de Colmar les Alpes.

Merci pour la lecture de mon article de blog ! Texte et photos ©COQ Catherine

Pour continuer de suivre les voyages de Kat, abonnez-vous à la newsletter !

Panoramique sur le lac de Lignin et son reflet
le lac de Lignin

Pour continuer votre lecture …