Balade autour de Leucate, son port, ses plages, La Franquie et les anciennes forteresses.

Situé entre mer méditerranée et les étangs de Barcarès, Leucate est une station balnéaire de la région de Narbonne, dans le département de l’Aude, en Occitanie. A moins d’une heure de route de Perpignan, cette ancienne ile est aujourd’hui, reliée au continent par quelques ponts. La commune s’est développée autour de Leucate village, avec en bord de mer Leucate plage, puis Port Leucate et le village naturiste, et sur l’autre versant La Franqui. Cet ensemble rassemble plus de 17km de plage sur la méditerranée d’un côté et s’étend sur les rives des étangs de l’autre.

La commune est recouverte en eau sur environ 50% de son territoire, avec l’étang de Leucate et de Barcarès et elle est aussi très venté comme en témoigne les nombreuses éoliennes de la région. C’est aujourd’hui un haut lieu du kite surf, du foil et du windsurf, spot internationalement reconnu qui accueille les le Mondial du Vent chaque année.

C’est donc une magnifique région pour passer quelques jours afin de profiter de la mer, des sports nautiques, de faire de belles balades sur les falaises de Leucate, de flâner dans les ruelles typiques du vieux village, de déguster les coquillages sur les étangs, de faire une initiation en kite ou tout simplement de lézarder sur la plage ! Je vous propose un tour panoramique de cette petite commune entre mer, falaises et étangs.

Balade au travers des ruines du fort de Leucate qui domine Leucate village.

Ancien comptoir grec, son nom vient de l’île grecque de Leucade, dont les falaises bien blanches ressemblent à celles de Leucate ! Ancienne place défensive frontalière avec l’Espagne, les travaux de fortification débutèrent dès le Moyen-âge, en réponse à la construction du Château de Salses côté espagnol. Un premier fort sera élevé au XIIe et XIIIe siècle, et il sera agrandi au début du XVIe siècle pour atteindre sa dimension actuelle. Avec ses murs d’enceinte, défendus par des bastions, c’était à l’époque un concept avant-gardiste, imaginé par quelques architectes dont Leonard de Vinci faisait partie. Cette nouvelle architecture donnera naissance, aux forteresses dites à la Vauban 150 ans plus tard.

La cité fut assiégée au XVIe siècle lors des guerres de Religion et son gouverneur Jean de Boursier sera alors prisonnier des espagnols. Sa femme Françoise de Cezelli organisa la défense de la ville et son mari fut alors exécuté sous ses yeux. En mémoire à cette résistante, sa statue est élevée sur les ruines du fort.

Suite au second siège de 1637, la ville résista mais en 1659, le traité des Pyrénées mit fin aux problèmes de frontière avec l’Espagne et c’est alors que le fort, n’ayant plus aucune utilité, fut détruit. Lors de la visite des vestiges du fort, on peut imaginer l’importance de cette fortification qui le site nous permet d’embrasser d’un seul regard, toute la région.

Leucate village, une église au milieu de ruelle colorées et de places reposantes à l’ombre des arbres :

Village typique de méditerranée avec ses ruelles étroites et ses façades colorées. Autrefois village de pécheurs, ils se sont reconvertis au XXe siècle, dans l’élevage d’huitres et autres coquillages. La tradition, de production de vin, a perduré, comme en témoigne les façades des anciens caves au vas du village.

Leucate Plage, la station balnéaire.

C’est la continuité du Village de Leucate sur le bord de mer et au pied des falaises. L’architecture des abris des sauveteurs et maitres-nageurs, au style art nouveau, donne un certain cachet à ce petit village de bord de mer avec de belles terrasses nous invite à la douceur de vivre. Des chemins permettent d’accéder au sommet des falaises afin d’admirer le paysage.

Balade des falaises, au départ du Phare de Leucate plage, pour rejoindre la Franquie en passant par le Cap Leucate,  

Située sur le plateau dominant Leucate, La Franquie et Leucate plage, cette balade de 2h en aller-retour, nous offre un panorama exceptionnel, à plus de 50 mètres d’altitude. La marche débute au parking du phare de Leucate et du château d’eau avec son restaurant. Ce parcours nous permet de découvrir les champs qui étaient autrefois exploités pour l’agriculture avec de la vigne, des oliviers, des amandiers, ainsi que les parcelles destinées à l’élevage, et je découvre de nombreux vestiges de murs de pierre sèche ou de bergeries. Apres le passage du Cap Leucate, l’immense plage de La Franquie apparait plus bas avant de découvrir l’ancienne redoute de la Franquie qui fut en partie restaurée. Plus bas, la célèbre plage des Conssoules de plus de 8km de long, est le paradis des kite-surfeurs !

Le village de la Franquie 

Situé au Nord des falaises de Leucate, c’est une petite station balnéaire avec des petites maisons rétros à flanc de collines et sous les pins. Sa grande plage de sable, fait le bonheur des kites, kitesurf, foil et pour tous les amateurs de sports de glisse, et un étang à l’arrière est idéal pour débuter en Stand Up Paddle.

Le port conchylicole, un incontournable pour une dégustation d’huitres ou de coquillages.

 Situé sur l’ile de la Corrège, au sud de Leucate Plage, cette ile artificielle accueille le village naturiste qui est aujourd’hui reliée au continent par 2 ponts. Sur le Le canal côté Leucate plage, on découvre quelques petites échoppes qui proposent des dégustations de fruits de mer à toute heure de la journée. Ce sont directement les ostréiculteurs de l’étang de Barcarès qui vendent leurs huitres, moules ou palourdes.

J’adore l’esprit de ce lieu avec son ambiance conviviale où les familles d’ostréiculteurs vous font partager la fraicheur de leur production, avec à l’arrière les barges plates qui permettent de rejoindre les fermes de l’étang. Lors de la visite des élevages, j’ai pu admirer les nacres sous l’eau.

Port Leucate

Port Leucate fait partie du plan pour l’aménagement touristique du littoral avec la mission Racine dans les années 60/70. Son architecte est Georges Candilis. C’est et un port et une station balnéaire, dont le projet veut faciliter le quotidien des vacanciers avec l’aménagement de places, de fontaines, d’allées piétonnes, de lotissements, de cours de tennis, de cinémas avec l’installation des commerces et d’un centre commercial pour compléter les commodités du lieu. Dans les années 80 la station sera agrandie pour accueillir un tourisme de masse par la construction de nouvelles résidences. Avec le village naturiste, la station accueille environ 60 000 touristes par an. Dans les années 1990, on commence à y vivre à l’année, et c’est aujourd’hui le principal lieu de vie de la région.

Le ponton sur la mer est le symbole de Port Leucate avec ses lignes esthétiques et ses jeux d’eau, c’est un incontournable à découvrir.

Autour des ces quelques sites, on trouvera de nombreux spots de Kite surf, de planche à voile ou pour la pratique du paddle et je vous invite à vous renseigner dans un office de tourisme pour connaitre les conditions de navigations sur les étangs ou en pleine mer.

N’hésitez pas à venir découvrir la région et ses environs avec la Camargue et la ville de Aigues-Mortes ou la Réserve ornithologique du Pont de Gau et les Saintes Maries de la Mer  ou Le Grau du Roi et une balade autour de Fonquevaux et visiter l’Abbaye de Saint Gilles ou de découvrir le cirque de Navacelles ou la vielle cite de Saint Guilhem-le Désert.

Merci pour la lecture de mon blog ! Texte et photos ©COQ Catherine

Port Leucate

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s