Randonnée au cœur du Parc National des Écrins – Montée au Lac de Lauvitel

Parc National des Écrins, Lac de Lauvitel.

Situé à quelques kilomètres de Bourg-d’Oisans dans le département de l’Isère, le lac de Lauvitel est l’un des lieux des plus bucoliques du Parc National des Ecrins. C’est le plus grand lac de l’Oisans mais aussi l’un des plus beaux, il est entouré de sommets culminant aux environs de 3000 mètres qui se dressent comme un rempart naturel et limitant l’accès sur une partie du Parc National. C’est ce qui a permis de classer tout le vallon Sud comme « Réserve Biologique Intégrale » et son accès est interdit aux visiteurs depuis plus de 50 ans et seuls les chercheurs sont autorisés à y pénétrer afin d’étudier l’évolution naturelle de ce site exceptionnel. 

C’est donc un lieu idéal pour se ressourcer, mais c’est aussi une randonnée incontournable pour les habitants de la région ce qui peut amener une surfréquentation en pleine saison.

lac de Lauvitel

Je vous propose de faire cette magnifique balade au mois de mai pour profiter du réveil de la végétation avec une grande diversité de fleurs alpines aux abords des chemins qui me mènent vers ce lieu unique.

Parc national des Écrins – Lauvitel

Pour une découverte plus complète du site, je suggère de monter jusqu’au col dominant le lac, mais pour moi au printemps 2020, le chemin s’arrête à la cascade, car il est impossible de la traverser sans passerelle et elle sera mise en place plus tard, par les gardiens du Parc National. C’est donc une balade d’environ 8 kilomètres pour 600 mètres de dénivelé et 4h de marche sans les pauses. La montée pour le lac est continue et presque sans plat, mais quelle récompense lorsque l’on découvre le panorama à l’arrivée !

L’accès se fait depuis Bourg-d’Oisans, on longe la vallée du Vénéon en voiture avant de rejoindre le village de la Danchère et des parkings sont aménagés à l’entrée du village. Je le traverse à pied, entre les anciennes fermes qui étaient de grandes bâtisses de pierre avec quelquefois une vigne qui grimpe sur la façade. Plus loin, quelle surprise de découvrir une collection d’anciens télésièges et télécabines de la région, qui sont réutilisés comme banquettes pour admirer le paysage.

Je passe devant la chapelle à 987 mètres d’altitude, puis c’est la piste empierrée qui débute à la sortie du village. Ces pavements de pierre ont été réalisés autrefois par les habitants de la région, pour éviter l’érosion trop rapide de ces chemins qui sont sur les éboulements de cailloux qui ont formé le lac il y environ 4000 ans. Il y a donc de nombreuses résurgences d’eau venant du lac sur ce versant et qui est donc très verdoyant et ombragé grâce à toute cette eau d’infiltration. Ces pistes étaient autrefois très parcourues pour rejoindre les alpages au bord du lac et ceux encore plus haut, pour la saison d’estive. Au premier pont, je choisi de monter par les Rousses, c’est un peu plus long mais tellement plus fleurie.

Dans la montée, je découvre de nombreuses fleurs de montagne, avec des primevères, des ancolies, différents géraniums sauvages, des lys de la Saint Bruno, des raiponces et roses sauvages. En cliquant sur les fleurs, vous verrez leur nom.

Je continue et le chemin passe sous les restes d’un cône de neige d’avalanche qui laisse passer l’eau par une grotte formée sous le névé. Cette clairière dont les arbres ont été couchés par les avalanches successives, est un point de vue sur la vallée et les remontées mécaniques des Deux-Alpes. Puis je retrouve l’ombre épaisse, les feuilles de pétasites recouvrent le sol et les pollens des fleurs voltigent comme de la neige.

Plus loin, j’admire des tapis de fleurs avec celles des sous-bois avec des mélampyres tricolores, les saxifrages, les fougères, les sceaux de Salomon, la prêle, des violettes jaunes….

Puis je retrouve plus haut les fleurs des champs, avec des fleurs d’églantier, des silènes, les premiers asphodèles, quelques orchis, des rhododendrons et même des myrtilliers en fleur.

Après 1h30 de montée, j’arrive sur un replat et l’ancien village d’alpage de la Danchère, avec de nombreux murets de pierre sèches, quelques maisons encore en état et de nombreuses ruines et une fontaine pour de désaltérer. Et enfin le lac apparaît, il est à 1515 mètres d’altitude et d’une grande beauté.

Je continue en direction du Lac de Plan Vianney afin d’avoir d’autres perspectives sur le lac. Le terrain est plus rocailleux mais toujours couvert de nombreuses fleurs avec de la valériane, des polygales, des joubarbes, des asphodèles, des séneçons et plus haut même quelques pulsatiles. Arrivée à la cascade, il est impossible de traverser le cours d’eau déchaîné avec la fonte des neiges et je redescends vers le lac, et le contourne pour l’admirer sous différents angles de vue.

Je termine cette journée en descendant par l’autre chemin tout aussi agréable en sous-bois et ce n’est pas la rencontre d’une couleuvre inoffensive qui va m’effrayer.

Cette journée est vraiment fabuleuse et je me sens complètement ressourcer par cette nature exceptionnelle. Ce lieu est vraiment un bonheur pour les yeux et apaisant pour l’âme.

Texte et photos © COQ Catherine

4 commentaires sur “Randonnée au cœur du Parc National des Écrins – Montée au Lac de Lauvitel

  1. Randonnée très prisée des Grenoblois, nous l’avons faites plusieurs fois avec mon mari en partant très tôt le matin pour profiter de la tranquillité des abords du lac avant l’arrivée des familles qui s’installent avec leurs enfants pour un pique nique bien mérité. Magnifiques photos. Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Une idée parmi tant d’autre. Demain on part très tôt pour le tour du lac Fourchu dans le massif du Taillefer pour un petit 400m de dénivelé pour commencer la saison. Les ballades autour de chez soi ne suffisent pas pour attaquer plus fort 😜 bises

    Aimé par 1 personne

Répondre à Kat voyage Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s