Patrimoine en PACA Tourisme et road Trip

Road Trip pour Moustiers-Sainte-Marie, le lac de Sainte-Croix et Bauduen.

vue sur Moustiers-Sainte-Marie et ses falaises
Vue sur Moustiers-Sainte-Marie et ses falaises
Difficulté
Mon avis     ⭐⭐⭐⭐

En cette belle journée de printemps, je vous emmène découvrir le village de Moustiers-Sainte-Marie qui a conservé toute son authenticité. La visite de ce charmant village est une déambulation à travers le temps et l’histoire. Cette balade sera complétée par une halte sur les rives du lac de Sainte croix, puis nous terminerons par une pause dans le village de Bauduen qui surplombe le lac.

Clocher de Moustiers-Sainte-Marie et ses falaises
Clocher de Moustiers-Sainte-Marie et ses falaises

Visite du village de Moustiers-Sainte-Marie au départ des Gorges du Verdon 

Moustiers-Sainte-Marie est situé dans le département des Alpes de Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte-D’azur et au débouché des gorges du Verdon. Au carrefour du lac de Sainte-Croix, du plateau de Valensole et de la Côte d’Azur, cette petite commune de moins de 1000 habitants, est exceptionnellement située, et offre de nombreux attraits touristiques, avec le parc naturel régional du Verdon.

Vue sur Moustiers Sainte Marie
Vue sur Moustiers Sainte Marie

Dominée par les falaises calcaires du Verdon, le village est traversé par le petit canyon du Riou, qui avec une chaine tendue entre les deux parois, porte le symbole de Moustiers-Sainte-Marie : une étoile qui scintille au soleil depuis plusieurs siècles. De plus la cité doit aussi sa renommée aux faïences qui ont fait sa richesse au XVII et XVIIIe siècle et dont la tradition perdure toujours aujourd’hui.

Entouré de plantation d’Olivier, ce magnifique village est classé « plus beaux village de France » et « villages et cités de caractère ».

La petite histoire de Moustiers-Sainte-Marie :

Les grottes dominant Moustiers, étaient occupées dès la préhistoire, et le village fut fondé au Ve siècle par des moines qui s’installèrent dans une grotte de tuf dominant le village. Au XIe siècle un chapitre de chanoines fut fondé par les moines de l’Abbaye de Lérins alors que la cité appartenait au compte de Provence, et le nom de « moustiers », est bien issu du mot monastère !

Le XVIIe et le XVIIIe siècle est l’Age d’or de Moustiers-Sainte-Marie, et sa grande renommée est due à la fabrication de Fayence, avec plus de douze ateliers dans la ville.

Moustiers Sainte-Marie au pied des falaises
Moustiers Sainte-Marie au pied des falaises

Fervente défenseuse de la République, la région se révolta contre le coup d’état de Napoléon, et au XIXe siècle, la cite subit un grand exode rural. Aujourd’hui la région revit grâce au tourisme, entre le grand canyon du Verdon et les cultures de la lavande et de l’olivier.

Depuis 1997, la commune a intégré le parc naturel régional du Verdon, pour son remarquable patrimoine naturel, culturel et paysager.

Le lac de Sainte Croix et le village de Bauduen
Le lac de Sainte Croix et le village de Bauduen

Visite guidée de Moustiers-Sainte-Marie :

La cite était autrefois protégée par un mur d’enceinte, dont il reste encore quelques traces avec une porte d’accès. Il est donc recommandé de se garer sur les parkings en début de village et de s’y balader à pied.

Le regard est tout de suite attiré par l’Etoiles suspendue au-dessus de la ville.

L’Etoile de Moustiers-Sainte-Marie :

L’ex-voto du XIIIe siècle, était une étoile à seize branches. L’étoile était suspendue entre les deux falaises qui encerclent le cœur de la cité et plusieurs histoires sont racontées au sujet de son origine. Elle est aussi tombée plusieurs fois, au cours des deux derniers siècles, et chaque fois, elle fut remise en place, comme en 1957 puis en 1995. Aujourd’hui, c’est une étoile à cinq branches, avec un diamètre de 115 cm, qui est suspendue par des chaines.

Je remonte par les ruelles à l’ombre, le long du Riu, vers le clocher remarquable de la cité, pour arriver devant l’église.

L’Eglise Notre Dame de l’assomption de Moustiers-Sainte-Marie :

Avec un clocher de style lombard en tuf, elle est classée aux monuments historiques. Construite en plusieurs phases, son chœur date du XIVe siècle, et je vous recommande de la traverser afin de continuer votre balade, par les ruelles aux façades provençales et colorées dont certaines sont ornées de cadrans solaire.

Puis, je découvre quelques belles boutiques vendant de la faïence et les plaques de nom de rue, sont-elles aussi en faïence. Nous sommes bien à Moustiers.

Les eaux de Moustiers-Sainte-Marie, avec les torrent, fontaines et lavoirs :

La cite fut construite sur un site stratégique et les eaux de divers torrents traversent Moustiers. Cette abondance d’eau, a participé à l’essor de la cité, avec l’installation de tanneries, puis de papeteries au XVIe siècle. D’ailleurs le torrent du Riu, qui sépare le centre en deux, était autrefois équipé de plusieurs moulins.

Je continue de remonter les ruelles animées afin de découvrir la Chapelle qui domine la cité.

La chapelle Notre Dame de Beauvoir, ou Notre Dame de la Roche :

Notre Dame de la Roche est un lieu de pèlerinage, et l’on venait de toute la région pour prier la Vierge et ses miracles étaient reconnus.

Le chemin d’accès fut complétement aménagé, afin de faciliter la montée des pèlerins et au XIXe siècle, des oratoires furent ajoutés afin de créer un chemin de croix.

Je poursuis la montée pour atteindre un premier mur d’enceinte défensif et une nouvelle série de marches, me permet de rejoindre l’église en passant par une seconde porte.

Une première chapelle fut élevée au IXe siècle, puis elle fut remaniée au XIIIe, et au XIV avec l’agrandissement de l’intérieur de l’église et l’ajout d’un porche roman. Les dorures, du retable du maitre Autel, sont inattendues dans une église aussi sobre, mais sont les témoignages des dons des pèlerins.

Je continue pour rejoindre l’ancienne grotte de tuf des premiers moines. Une fois en haut, la vue sur les toits de Moustiers est magnifique avec au loin, le plateau de Valensole et le lac de Sainte Croix.

Puis je quitte Moustiers-Sainte-Marie  afin de découvrir le lac de Sainte Croix. C’est le printemps et la foule n’est pas encore au Rendez-vous !

Le Lac de Sainte-Croix :

Le lac de Sainte Croix couvre environ 2200ha, il a été mis en eau en 1975. Ses eaux turquoise, et l’accès aux Gorges du Verdon, attirent irrésistiblement tous les vacanciers, qui viennent soit se prélasser sur les plages ou partent naviguer afin de remonter le début des gorges du Verdon.

On peut en faire le tour en voiture, avec une première halte à Sainte Croix en Verdon. Puis on passe le long des plages d’argile blanche, pour rejoindre le grand pont qui offre un point de vue sur le barrage de Sainte Croix. Je continue vers Bauduen ou une halte s’impose.

Les gorges du Verdon et le lac de Sainte Croix
Les gorges du Verdon et le lac de Sainte Croix

Bauduen sur le lac de Sainte Croix :

Ce village pittoresque est au bord de l’eau, depuis la mise en eau du barrage et les ruelles ont conservé le charme d’antan, auquel s’ajoutent un port et une base nautique !

Village de Bauduen au bord du lac de Sainte Croix
Village de Bauduen

Autrefois, village perché, il était connu pour sa grande résurgence d’eau qui est aujourd’hui sous le lac.

Apres un rafraichissement au bord de l’eau, je repars pour La salle su Verdon, puis par Aiguine ce qui me permet de partir sur la route de la corniche en belvédère sur le canyon du Verdon, ce qui sera le sujet d’un prochain article !

Road trip et randonnées dans les Alpes de Hautes Provence et en Provence :

Venez passer quelques jours dans la région du Parc Régional du Verdon, et randonner sur l’incontournable Sentier Blanc-Martel, ou la boucle du sentier de l’Imbut et du Vidal, puis autour des basses gorges du Verdon, mais aussi découvrir la charmante petite ville de Castellane.

Merci pour la lecture de mon article de blog ! Texte et photos ©COQ Catherine

Baie de Bauduen au lac de Sainte Croix
Baie de Bauduen

Abonnez-vous à la newsletter et continuez de suivre les voyages de Kat !

Pour continuer votre lecture …