Thaïlande – Krabi, le temple du Tigre et les plages de Railay

Thailand, Railay beach

Située à plus de 800 km au sud de Bangkok, Krabi est la petite ville d’où l’on embarque pour de nombreuses îles de la mer d’Andaman, pour découvrir des grottes et monastères, ainsi que pour le site de Railay paradis de l’escalade. Cette région karstique est célèbre pour ces paysages de pitons rocheux sur fond de mer turquoise et transparente, paysage paradisiaque qui attirent les amateurs de belle nature et de belles plages, mais aussi pour de superbes fonds marins.

Si vous faites une pause à Krabi, avant d’embarquer pour une des célèbres iles aux alentours, vous ne manquerez pas de passer une soirée au marché de nuit ou vous pourrez déguster le célèbre Pad Thai, à base de nouilles sautées.

Le lendemain, après une déambulation dans les rues de la ville, vous ne manquerez pas le couché de soleil au temple tu Tigre, ou Wat Pham Seua. De nombreux taxis vous proposent de vous y emmener en fin de journée, au pied de cette petite colline de 300 mètres, dominée par un bouddha géant.

La légende raconte qu’un tigre vivait dans une grotte au pied de cette montagne rocheuse et qu’il effrayait les populations locales venant chasser dans les environs, puis lorsque des moines vinrent s’y installer pour méditer, il serait parti dans des régions plus au Nord. Aujourd’hui le complexe monastique se divise en deux parties, avec d’un côté les grottes et les monastères du bas dons celui des moines au cœur d’une forêt centenaire et de l’autre la partie sommitale avec son stupa et ses statues dorées.

Ce belvédère sur la région se mérite, et c’est par 1237 marches que l’on y accède, soit une petite demi-heure de grimpette. Les premiers gardiens du temple, nous accueillent au début de la montée et ce sont surtout les singes (Macaques) qui effraient les moins téméraires, en tentant de voler quelques nourritures dans les sacs ! Après cette succession de marches raides, j’arrive enfin à la plateforme sommitale et un point d’eau me permet de me désaltérer et de pouvoir profiter pleinement du paysage aux alentours, sous la bénédiction de ce grand Bouddha doré d’environ 25 mètres de haut, assis sur un lotus et qui est enlacé par un serpent à cinq têtes, le naga (influence de la religion indouiste).

Autour, je découvre d’autres statues de diverses influences aussi bien bouddhiste qu’indouiste, avec plusieurs Ganesh (dieu à tête d’éléphant), nous rappelant ainsi que la Thaïlande est vraiment à la rencontre de ces deux grandes religions. Toutes ces divinités dominent les plaines alentours avec de nombreux monticules karstiques donnant un aspect très particulier au coucher du soleil qui accompagne ce petit pèlerinage spirituel.

Krabi, le temple du tigre

Il ne me reste plus qu’à découvrir les plages des environs et c’est à Railay beach que je me rends en long tail le jour suivant, pour me plonger dans une atmosphère paradisiaque. Petite péninsule où l’on se déplace seulement à pied ou en tracteur et on peut facilement y passer quelques jours, ou plus pour les amateurs d’escalade. Pour les autres, diverses activités sont possibles une fois sur place, quelques balades à pied, kayak, stand up paddle, snorkeling, tour en long tail pour d’autres îles ou farniente.  

Un premier belvédère sur les 2 plages principales, est accessible à pied en moins d’une demi-heure, mais attention le chemin en terrain argileux est très glissant, mais la vue exceptionnelle mérite le détour. La balade se poursuit pour Phranang Cave ou « grotte de la princesse », où l’on honore la fertilité en y apportant des phallus de bois, ce lieu étonnant est situé entre d’une part une grande falaise d’escalade et de l’autre une magnifique plage.

En longeant la plage, on rejoint la plage de Tonsaï très connue pour ses nombreuses voies d’escalades, et qui aurait était découvert dans les années 80, c’est aujourd’hui un haut lieu du tourisme d’escalade avec plus de 700 voies sur tout le site.

Un bain dans ses eaux transparentes sera parfait pour finir la journée et je vous conseille de passer quelques jours au Parc National de Khao Sok qui est sur la route du nord et de Bangkok sans oublier Ayutthaya, l’ancienne capitale historique du pays.

Texte et photos © COQ Catherine

Méditation du Bouddha géant de Krabi

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s