Thaïlande – Ayutthaya l’ancienne capitale classé à l’UNESCO

Thailand – Ayutthaya, cité classée a l’UNESCO

Nouvelle capitale du royaume de Siam du XIVe au XVIIIe siècle, la citée d’Ayutthaya fut élevée au carrefour de trois rivières à 70km au Nord de Bangkok. Grande puissance rayonnante, elle fut convoitée par ses voisin, les Khmers du Cambodge et les Birmans, et sera mise à sac par ces derniers en 1767.

Dès la fin du XIVe siècle, Ayutthaya était l’un des plus grands royaumes de la région, elle resplendissait de ses nombreux temples et palais et nous a laissé un magnifique patrimoine architectural, qui fut classé à l’UNESCO en 1991.

Idéalement située, au centre des voies commerciales aussi bien terrestres que maritimes, c’est ici que se retrouvaient de nombreux commerçants aussi bien de Chine, du Japon, du Moyen-Orient ou d’Europe, pour échanger épices, armes à feu, porcelaines, ivoires, riz, vin…. Et grâce à sa diplomatie et au développement des échanges commerciaux avec l’Europe, ce royaume ne fut jamais colonisé. Ces marchands de divers horizons vivaient par quartiers et construisaient alors leurs propres édifices religieux : mosquée ou l’église catholique de Saint-Joseph.

L’organisation de la vie sociale était influencée par le modèle Indouiste, avec un certain système de castes, et le pays s’organisait autour du roi mais avec différentes principautés autonomes. La religion officielle est le Bouddhisme depuis en 1360 avec son premier souverain Ramathibodi.

De plus, pour assurer sa défense, la puissante Ayutthaya se fortifia dès le XIVe, et pour se protéger des envahisseurs et de la montée des eaux à la saison des pluies, de nombreux canaux furent creusés et laissant les riches terres agricoles s’inonder.

Ayutthaya – Wat chai watthanaram

La mise à sac de la ville par les Birmans au XVIIIe siècle, mis fin au plus grand royaume de la région, avec 33 rois qui se sont succédés dans une ville qui à son apogée, avait plus d’un million d’habitants, plus de 1500 temples et qui s’étendait du Cambodge, Laos et au frontière de la Birmanie.

Par la suite, la nouvelle capitale du royaume fut établie à Bangkok avec le roi Rama 1er, et une partie des briques des fortifications de Ayutthaya furent réutilisées pour la construction de la nouvelle capitale.

Aujourd’hui seuls une cinquantaine de temples en ruines sont les témoins de cet âge d’or, et si vous aimez les vieilles pierres, je vous conseille de rester 3 jours pour la visite de la ville, de ses ruines, canaux… et où la modernité côtoie les sites témoignant de la grandeur passée.

Un premier parcours à pieds m’a permis de visiter quelques temples du centre ancien :

Wat Ratcha Burana de XVe siècle, il accueille les cendres des frères du roi Boromaraja, avec une crypte couverte de fresques sous son Prang.

Wat Maha Tha, ancien monastère royal de XIVe siècle, reconnaissable avec la célèbre tête de buddha prise dans les lianes d’un banyan

Wat Phra Sri Sanpetch c’est le plus grand temple et peut être le plus beau avec les 3 Chedi, en l’honneur des 3 premiers rois d’Ayutthaya.

Puis, ce sont les parcs et les lacs du grand palais, qui me réservent quelques surprises. En fin de journée, une petite croisière sur les canaux, me fait découvrir la structure de l’ancienne cité délimitée pas les canaux et avec des temples et églises en périphérie du centre fortifié.

wat phanag choeng avec la statue d’un buddha géant de 19 mètres de haut

wat phutthai sawan avec les coqs qui protègent son entrée et son prang blanc, il fut élevé sous le règne de Ramathibodi XVe siècle, il est toujours en très bon état car de nombreuses fois restauré, il inclue un bouddha couché, une allée de buddha alignés et une empreinte du pied de buddha.

wat chai watthanaram, élevé au XVII e siècle, c’est l’un des plus grands temple de la région, il est situé à l’extérieur de la ville et c’est un incontournable au coucher du soleil

Le lendemain, c’est en vélo que je pars découvrir d’autres sites remarquables, aussi bien à l’extérieur de la ville que tout simplement plus à l’Ouest.

Wat Lokayasutharam avec un grand bouddha couche de 37 mètres de long et 8 mètres de haut et sa tête repose sur une fleur de lotus

Wat Maheyong avec les éléphants soutenant le bas des murs

Wat Phra ram décoré de nombreux Garoudas (mythologie indienne)

Et pour profiter pleinement de mon séjour dans cette ville unique, il y a aussi les sorties nocturnes pour les festivités du nouvelle an chinois, des cortèges avec chacun son propre dragon, de nombreux stands nous proposent à boire ou à manger, avec le riz cuit dans des tronçons de bambou, des fruits que je ne connais pas…. des pâtisseries de toutes les couleurs !

Voila, un pays ou il fait bon voyager toute seule et sans aucune crainte de sortir la nuit.

La suite de mon voyage se déroule dans le Parc National de Khao Sok, avec un hébergement sur l’eau ou vers les magnifiques plages de Krabi.

Texte et photos © COQ Catherine

Thailand – Ayutthaya Wat Lokayasutharam

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s