Drôme, Hauterives – Le Palais idéal du facteur cheval

Palais Ideal du Facteur Cheval – Drome

Pour les rêveurs qui aiment réaliser leur rêve, le Palais Idéal est un très bel exemple de réussite !

une des sentences de Ferdinand Cheval

Situé dans le département de la Drôme, le village de Hauterives abrite le Palais du facteur Cheval qui est unique au monde. C’est une construction de type éclectique et sans aucune règle architecturale mais sortie tout droit de l’imaginaire de Ferdinand Cheval à la fin du XIXe siècle et il représente aujourd’hui un bel exemple de l’art naïf pour cette période et il peut aussi marquer le début du surréalisme.


Ce Palais mesure 12 mètres de haut, pour 26 mètres de long et le Facteur Cheval a passée 33 ans pour réaliser son Palais Idéal. Ce facteur qui n’a jamais voyagé, s’est inspiré des images des cartes postales qu’il distribuait, pour la construction de son Palais ainsi que par les nombreuses pierres ramassées lors de ses tournées. Ces pierres, de par leur forme, seront une grande source d’inspiration et même l’élément déclencheur de ce projet monumental. Et il n’était pas rare qu’il refasse sa tournée la nuit avec une brouette afin de ramener toutes les pierres collectées la journée. De plus, son cousin travaillant à Marseille, lui ramenait des coquillages qui serviront pour de nombreux décors.


C’est un temple dédié à la nature, mais c’est aussi un hymne à la mythologie, à la nature et aux religions. Au centre, se trouvent la source de la vie et la source de la sagesse, entourées par de nombreux Temples aux diverses influences, Hindou, Egyptienne ou Chrétienne, mais aussi un chalet suisse, une mosquée, un château du Moyen-Age, le tout présenté dans une végétation tropicale avec des animaux exotiques. On retrouve également les trois colosses, les géants représentant César, Vercingétorix et Archimède.


Et un balcon traversant sur toute sa longueur, permet de se mêler aux décors aériens alors qu’un tunnel permet d’en découvrir les entrailles.


De nombreuses sentences, nous interpellent sur le sens de la vie, de notre travail et de notre lien au temps et la nature et nous incitent à ne pas perdre nos buts et objectifs et de croire en nos rêves les plus fous.

Et face, le petit belvédère qui permet d‘admirer le Palais et c’est aussi un lieu propice à la méditation.


Ferdinand Cheval terminera la construction de ce Palais en 1912, il a alors 76 ans et il continuera par la construction de son tombeau dans le petit cimetière de Hauterives pendant encore 8 ans où il sera par la suite inhumé.

Le tombeau au petit cimetiere de Hauterives

On le traitait de fou dans son village, mais son œuvre sera classée monument historique en 1969 et attire de nombreux visiteurs chaque jour. Alors, pour un moment de rêve et de méditation, n’hésitez pas à découvrir ce Palais tôt le matin.

Palais du Facteur Cheval

Texte et photos © COQ Catherine

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s